Marie NDiaye, Prix Goncourt 2009

Trois femmes puissantes

Le prix Goncourt a été attribué lundi 2 novembre à Marie NDiaye pour Trois femmes puissantes (Gallimard), a annoncé le jury au restaurant Drouant à Paris.

Marie NDiaye a obtenu le prix Goncourt au 1er tour avec 5 voix contre 2 à Jean-Philippe Toussaint pour La vérité sur Marie et une voix à Delphine de Vigan pour Les heures souterraines.

Ce prix n’est pas une surprise pourtant Marie NDiaye a reçu le Femina en 2001 et il est rare qu'un auteur récompensé par ce prix le soit ensuite par le Goncourt. De plus elle est la première femme a obtenir le Goncourt depuis 1998. Enfin, cela revient à couronner le groupe Gallimard pour la 4e année consécutive après Les Bienveillantes de Jonathan Littell en 2006, Alabama Song de Gilles Leroy en 2007 (via sa filiale Mercure de France), et Syngue Sabour d'Atiq Rahimi en 2008 (via sa filiale POL).

Rappel des sélections :

Annonce :

Prix Goncourt 2009 from Académie Goncourt on Vimeo.

Allez-vous lire le prix Goncourt de cette année ?

Source : AFP via TV5


8 commentaires:

CLAVEAU a dit…

Bonjour !

Je ne peux que la féliciter pour ce prix et être contente qu'une femme après si longtemps l'ait reçu.

Je lui souhaite, beaucoup, beaucoup de bonnes choses.

JCLAVEAU

UN SEUL ÊTRE VOUS MANQUE, ET TOUT EST DEPEUPLE.
(Alphonse de Lamartine)

Kenza a dit…

Voilà une excellente nouvelle! Ce Goncourt attend sur mon bureau depuis quelques jours...
Et merci à vous pour ce travail impressionnant qui nous permet d’avoir la primeur des nouvelles du monde littéraire!
Très amicalement, Kenza

curiosphere a dit…

curiosphere.tv, la webtv éducative de france 5 propose un portrait original de Marie NDiaye dans Interlignes, magazine littéraire sur le web animé par Dominique Antoine.
http://interlignes.curiosphere.tv/auteur.php?id=8

Anonyme a dit…

bonjour messieurs ?
ainsi vous avez attribué le prix à une femme qui s'était empressée de critiquer la France dans un journal ?? Vous étiez certainement au courant de ses critiques et vous lui avez attribué ce prix !!
C'est inadmissible et de la provocation !! Je vous rappelle que Monsieur NICOLAS SARKOZY est Président de la République Française a été élu à une large majorité !!
Cette femme se permet de critiquer avec une pointe de méchanceté notre pays !! N'en déplaise à Mr B. PIVOT !! Je vous exprime mon indignation et je vous demande des explications !!
PASTEUR PHILIPPE
Pasteur de Jeunes
Membre Eglise de Dieu
FEDERATION PROTESTANTE DE FRANCE

Anonyme a dit…

Bonjour,
Bravo Marie !
N'écoutez pas les fervents de la censure : Puisqu'on prétend (oui, je dis bien "prétend")que la France est une démocratie, je trouve nauséabond tous ceux (politiques ecclésiastiques, moralistes etc) qui prétendent empêcher qui que ce soit d'user de sa liberté de penser et de son droit d'expression. Voilà pour le principe. Quant au fond, je suis encore d'accord avec Marie, la France ressemble de plus en plus à une république bananière sous prétexte de "démocratie". On invente sans doute en disant que les expulsions arbitraires existent, que les choix du peuple ne sont pas respectés (voir référendum sur la constitution européenne refusée par le peuple et remoulu sous appellation traité de Lisbonne, réformes de régimes de retraites ou autres contre l'avis populaire, retour au sein de l'OTAN et mille autres décisions importantes sans consultation). Au moins, il nous reste les guignols de l'info et les écrivains (puisque la plupart des journalistes sont auto muselés)pour soutenir un peu le niveau moral d'une France qui renie son passé. Marie, on a besoin de gens comme vous, ne cédez pas devant les dinosaures.

Française a dit…

Dommage sue cette personne n'aime pas la France, mais juste ce que la France lui rapporte sur son compte en banque.

Moi j'aime la France, et je respecte ses institutions et son Président, même si je ne l'ai pas choisi
Tous les ans nous achetions le GONCOURT, pas cette année
Vous avez bien fait de partir

Anonyme a dit…

Le monde de la litterature en France doit etre bien pauvre pour récompenser ce livre.

Des phrases qui n'en finissent plus au point de ne plus savoir ce dont elle parle.
Un style qui se veut certainement riche mais à force de vouloir tout exprimer dans un meme temps nous laisse un sentiment de lourdeur.
Trois histoires qui ne présentent pas d'interets particuliers...bref quelque chose de très moyen en somme.

Décevant

Anonyme a dit…

Au delà de ses commentaires douteux faits après son prix, j'ai VRAIMENT DETESTE en bloc son livre.
Rien de "puissant" sur aucune des facettes de ces femmes - le pire : les répétitions - on peut croire tout d'abord à une volonté - mais non, à ce point là, elle a oublié de prendre en partant un petit larousse.