Deuxième sélection du Prix Goncourt 2008

L'Académie Goncourt a publié mardi 7 octobre sa deuxième sélection pour le prix Goncourt qui doit être attribué le 10 novembre 2008.

Ont disparu : Salim Bachi (Gallimard), Mathieu Belezi (Albin Michel), Valentine Goby (Gallimard), Catherine Millet (Flammarion) , Patrice Pluyette (Seuil), Karine Tuil (Grasset).
> Revoir la première sélection.

Restent 6 "Galligrasseuil" (3 Gallimard, 2 Grasset et 1 Seuil) et 3 autres éditeurs (Zulma, Stock, POL) :



Commandez ce livre
Commandez ce livre
Commandez ce livre
Jean-Baptiste Del Amo
Une éducation libertine
Gallimard
Christophe Bataille
Le rêve de Machiavel
Grasset
Jean-Marie Blas de Roblès
Là ou les tigres sont chez eux
Zulma



Commandez ce livre
Commandez ce livre
Commandez ce livre
Catherine Cusset
Un brillant avenir
Gallimard
Jean-Louis Fournier
Où on va papa ?
Stock
Alain Jaubert
Une nuit à Pompéi
Gallimard



Commandez ce livre
Commandez ce livre
Commandez ce livre
Michel Le Bris
La beauté du monde
Grasset
Atiq Rahimi
Syngué Sabour
POL
Olivier Rolin
Un chasseur de lions
Seuil


N'hésitez pas à réagir en commentaire mais SVP ne restez pas "Anonymes".

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Oui à Blas de Roblès et Atiq Rahimi. leurs livres sont très bons, hors Galligrasseuil et - ça compte, pour un Goncourt... - assez grand public.

Anonyme a dit…

Je me réjouis d'apprendre que la seconde sélection ait maintenu "L'éducation libertine". Quel roman extraordinaire! original, foisonnant et baroque...Ce coup d'essai est un coup de maître! Jean-Baptiste Del Amo force pour moi le respect en ne se soumettant pas à l'air du temps, en déployant de vastes descriptions puissamment suggestives et symboliques, en faisant chatoyer toutes les ressources de notre belle langue Française. Il démontre que la littérature détient des pouvoirs bien supérieurs aux images qui nous envahissent en restituant toutes les sensations sans exception, et pas seulement les perceptions visuelles, en nous faisant réfléchir aussi. Car cette captivante fable dénonce la folle et immorale course à l'argent qui empoisonne nos vies. Enfin Jean-Baptiste Del Amo greffe avec brio le thriller sur le roman picaresque. De tout coeur, j'espère que le jury du Goncourt récompensera comme il le mérite ce jeune auteur si talentueux.

ctoileblog a dit…

c'est "Le rêve de Machiavel" qui va l'emporter je pense non ?

Anonyme a dit…

Grasset faisant une très mauvaise rentrée d'un point de vue commercial, il risque fort d'y avoir, disons, de l'"investissement" pour avopir au minimum le Goncourt... Qu'est-ce qui est le plus vendeur : le Bataille sur Machiavel (souvenez-vous du bide reçu par "La Maîtrsse de Brecht"...) ou le Le Bris (gros pavé qui ne suscite pas l'enthousiasme provoqué par "Les Bienveillantes", loin de là...) ne parlons même pas de la qualité des livres) ?

christian B a dit…

Je ne vois rien, mais alors rien de rien qui excite ma curiosité de lecteur, dans les sélections 2008... J'exagère un peu, j'irai peut-être en librairie feuilleter un ou deux candidats (Belizi, Pluyette) dans l'espoir d'un coup de coeur. Je regretterai d'autant plus l'absence de Gaudé dans toutes ces listes (je recommande La Porte des Enfers à tous ceux et à toutes celles qui trouvent souvent indigeste la cuisine des prix ittéraires).

Anonyme a dit…

Gaudé... et pourquoi pas Nothomb et Levy... Soyons sérieux : les vrais écrivains ne sont pas sur les listes, ils travaillent dans l'ombre... à l'heure où le visible prend le pas sur l'invisible... comme dit le grand Thomas : accepter un prix, c'est accepter de se faire chier sur la tête... enfin, tous ces gens des prix n'en sont pas à une merde près...

Anonyme a dit…

J'ai lu "Une nuit a Pompei" d'alain jaubert. Un mélange d'histoire, de géo, de sciences... L'histoire raconte la vie d'une baleine sous la mer. Elle se pêché.. Horreur !! A lire

Anonyme a dit…

Christian D., vous aimez tellement Laurent Gaudé que vous ignorez même qu'il a déjà eu le Goncourt. Vous l'estimez si génial pour qu'on lui en donne un deuxième? Il n'est pas Romain Gary/Emile Ajar quand même!

Anonyme a dit…

POL fait partie de la galaxie Gallimard.

Si je puis me permettre, le Atiq Rahimi me semble de loin le texte le plus intéressant.

Nadia